Annick Mischler

Precarious shelters

Exposition disponible en plusieurs formats.

« Je pense à ces clameurs lamentables qui dans les civilisations primitives accompagnaient chaque soir la mort de la lumière, et elles me paraissent tout d’un coup si fondées que je me prépare à entendre dans mon dos toute la ville éclater en sanglots. »
Nicolas Bouvier - L’Usage du monde

Dans sa série Precarious Shelters (Abris précaires), Annick Mischler interroge la communauté des hommes à travers l’abri et l’habitation, lieux sensibles d’échanges, de l'intérieur à l'extérieur, de soi à l’autre, de l’ici à l’ailleurs. Les abris, collectifs ou mobiles, pourraient avoir été abandonnés, une idée corroborée par l’absence de toute figure humaine.
Où sommes-nous ? A la ville ? A la campagne ? Au bord d’un chemin ? Dans une impasse ?
En les attirant d’abord par la fausse simplicité des formes, en les désorientant par des jeux inattendus de couleurs, Annick Mischler laisse aux spectateurs le soin - la liberté - de lire et de se raconter leurs propres histoires.
Ce qui frappe tout d’abord dans la peinture d’Annick Mischler, c’est l’expression de sa touche, minimale et directe, lisible et intrigante. Il s’agit de peindre ce qu’elle voit, de rendre toute l’intensité de son regard. Les couleurs vibrent, et les coulures de sa matière-peinture témoignent de son geste, profondément poétique et maîtrisé, puissant.
+Plus
400€
1
+

Annick Mischler

Annick Mischler, née en 1978, a été formée à l'Ecole supérieure des arts décoratifs de Strasbourg, ville où elle habite et travaille. En peignant des mondes naissants, présents ou disparus, souvent parcourus par la vitalité d'une nature agissante,