Chemsedine Herriche

Ostraca

Technique : sculpture digitale
Exposition disponible en 2 formats pour l'extérieur et 1 format pour l'intérieur.

Dans la Grèce antique, l’ostracisme était un vote par lequel l’assemblée des citoyens prononçait le bannissement de l’un des siens. C’était une simple mesure d’éloignement politique, un vote de défiance à l’égard d’un citoyen influent soupçonné d’aspirer au pouvoir personnel. Son nom était inscrit sur un tesson de céramique désigné par le terme ostrakon.

L’écriture s’effaçant, le bannissement prenait fin.

Ostraca, c’est ce mur qui nous a isolé, de la cité, de la communauté, de nous-mêmes...

Durant le premier confinement, afin de garder trace de ces moments où le monde tout entier était au ralenti et dans l’incertitude, Chemsedine Herriche a demandé aux membres de sa communauté digitale de lui envoyer des photos des ciels vus depuis leurs fenêtres ou de la lumière dans leur intérieurs. 

…puis le mur s’est brisé, les artefacts sont restés, gravant l’instantané, la fugace possibilité d’un ailleurs, une étroite fenêtre sur le monde.

+Plus
400€
1
+

Chemsedine Herriche

Chemsedine Herriche est un plasticien français né en 1988.

Ce digital native s’exprime d’abord dans le dessin avant de se former à l’ENSCI-les ateliers (École Nationale Supérieure de Création Industrielle), croisant esthétique industrielle, sculpture, vidéo et scénographie.