Alex Ayivi

Liens

Technique : acrylique sur toile.
Exposition disponible en plusieurs formats.


Ils ferment les yeux.
Ils gardent les paupières closes.
Ils, ce sont les figures familiales que peint l’artiste. Frères, sœurs, cousins, tous issus de la diaspora africaine : la nouvelle génération noire.
Que signifient ces paupières closes ?
De quoi ce retrait est-il le signe ?
Rêverie, mélancolie, inquiétude, sérénité, résignation ?
Refusent-ils de voir le monde, cette réalité complexe qui interroge tant leur avenir que leur identité ?
S’accordent-ils un moment de réflexion, une pause, une respiration ?
Ces tableaux intimes ont été produits pour la plupart durant ce moment de suspens qu’a été le confinement : la série LIENS pouvait être alors lue comme un état des lieux, un paisible album de famille.
Et peu après il y a eu, aux Etats-Unis, en France et ailleurs, des manifestations dénonçant les discriminations, les bavures policières, le racisme institutionnalisé.
L’actualité trouble le regard posé sur les œuvres, interroge le travail de l’artiste.
Quelle place peut aujourd’hui occuper la diaspora africaine dans la société française ?
Quelle représentation est-il possible d’en faire ? Pour quelle visibilité ?
Les personnages de Alex Ayivi nous invitent à un moment de réflexion.
+Plus
400€
1
+

Alex Ayivi

Né Français de parents Togolais, Alex Ayivi a grandi en région parisienne. Il lui semble aujourd’hui que son travail d’artiste se nourrit des deux cultures qui lui ont été données en héritage. Diplômé des Beaux-Arts de Bourges et de l’ENSAV La Cambre à Bruxelles, il a exposé notamment au Centre de la Gravure de La Louvière (Belgique) et à la Cité Internationale des Arts (Paris).