Caroline Dahyot

Aux murs de ma maison

Techniques mixtes.
Exposition disponible en plusieurs formats.

Rencontrer Caroline Dahyot, c’est d’abord rencontrer son univers.
On pourrait affirmer sans se tromper qu’elle vit littéralement dans son oeuvre : dans sa villa "Verveine" perchée au-dessus de la Manche, Caroline Dahyot a créé un monde idéal, protecteur, pour elle et pour les autres. De sa maison, elle a fait ainsi un nid, où ceux qu’elle aime sont sauvés et en sécurité, où elle peut faire entendre sa voix, ses voix intérieures.
Son art réparateur participe à diffuser un message d’art universel. C’est bien là ce qui frappe lorsqu’on l’aborde ; cet amour qui émane d’elle, qu’elle transmet à chaque personne qui croise son chemin. Comme une sorcière du bien, elle réalise des poupées et des dessins à l’effigie des êtres qui lui sont chers : ses enfants, ses amis ou encore ses amoureux,
qu’elle affuble d’une tête de chat, les transformant en créatures imaginaires qui ne sauraient ainsi la décevoir.  

Chez elle, elle a recouvert le sol, les murs et le plafond de fresques colorées mêlant motifs abstraits, portraits, animaux, fleurs et, ici et là, comme des bulles de conversation, questions, maximes et injonctions, à soi-même ou aux autres…
Aujourd’hui, les murs de la villa Verveine débordent sur des draps que Caroline suspend dans les lieux qui accueillent son travail, toujours plus apaisé, toujours plus maîtrisé.
Elle peint, elle dessine, elle coud, elle raccommode…

D’après un texte de Thibault Léonardis, pour l’exposition permanente du musée Art & Marges, Bruxelles.


+Plus
400€
1
+

Caroline Dahyot

Née en 1968, Caroline Dahyot reçoit - comme à contre temps - une éducation strictement religieuse. Elle tire de cette expérience un rejet caractérisé de l’autorité et le sentiment que les choses se font en dehors d’elle.