Fanny Allié

The Carriers - Les Porteurs

Technique : sacs poubelles cousus sur toile. 
Exposition disponible en plusieurs formats.

Une légende rapportée par Pline l’Ancien fait remonter l’art de la silhouette à Dibutade, fille du potier corinthien Butadès. Pour garder l’image du jeune homme dont elle était amoureuse, la jeune femme entoura d’une ligne l’ombre de son visage projetée sur le mur par la lumière d’une lanterne…

Avec cette série de personnages grandeur nature, Fanny Allié renouvelle l’art de Dibutade en travaillant à partir de sacs poubelles cousus sur de la toile. Loin des découpages de salons qui prévalaient au XIXème siècle, Fanny Allié s’inspire de photographies prises dans la rue, mêlées à des images glanées et à des personnages imaginaires. Son travail acquiert une dimension sociale presque tragique par l’utilisation de matériaux éphémères, auxquels ses modèles sont confrontés jour après jour.

Fusionnant à la fois avec leur environnement et avec les objets qu’elles portent, les figures frôlent l’abstraction sans jamais y basculer. La femme-chaussure-perdue, l’homme-cape, la femme-ombre, l’homme-nu-pieds, l’homme-papillon, l’homme-cartons, les titres des oeuvres disent ce que Fanny Allié capte de leurs migrations urbaines et nous incitent à regarder mieux, à regarder plus.

Saisis en silhouettes, comme en suspens, les fragiles personnages deviennent les protagonistes d'un mythe ou d'un conte familier, des âmes perdues dans les espaces que nous occupons quotidiennement.

+Plus
400€
1
+

Fanny Allié

Fanny Allié est née à Montpellier. Elle obtient le diplôme de l’École nationale supérieure de la photographie d’Arles en 2005 et s’installe à Brooklyn (États-Unis) où elle vit depuis.